Lycée Technique d'Esch-sur-Alzette

Exemples de pratique (1)

Preferred NO  en mathématiques

But du feedback:

- L'élève prend connaissance des compétences qu'il a (ou non) acquises.

- Evaluation non certificative de l'enseignant, mais aussi évaluation par les camarades de classe.

- Apprendre aux élèves à analyser leurs erreurs et à en trouver l'origine.

Origine de la mise en pratique:

Faire un exercice de révision au début de la leçon ou réviser oralement ce qui a été fait pendant la semaine n'apportait pas vraiment grand chose aux élèves. Ils étaient passifs. Remplacer ces exercices par des mini-tests était plus efficace, mais pénalisait toujours les élèves plus faibles et avait un effet démotivant. J'ai un jour vu la vidéo (en bas de page) et j'ai été convaincue que cela valait la peine d'essayer.

Description:

Une fois par semaine, les élèves reçoivent une évaluation formative sous la forme suivante :

- En début de cours, je note un énoncé bref au tableau. Les questions visent à vérifier le degré de connaissances et de compréhension censé être acquis au cours de la semaine écoulée.

- Les élèves notent leur réponse sur de petits billets (bristols/Karteikarten) que je récolte ensuite.  

Note: Pour gagner du temps, j'ai instauré un "circuit" dans la classe. Chaque élève donne sa carte au voisin, ensuite au banc devant lui, etc... jusqu'à ce que tous les cartons arrivent au bureau. Tout ceci avec un chronomètre à battre chaque semaine. Le record actuel en 7e est de 8 secondes! 

- Je trie immédiatement les réponses et sélectionne des erreurs typiques. Je les propose à la classe moyennant une caméra spécifique (reliée au vidéoprojecteur).

- Les élèves doivent non seulement reconnaître les erreurs, mais essayer d'expliquer le mauvais raisonnement fait dans la réponse affichée.  Ainsi, les élèves travaillent sur ces erreurs et apprennent à progresser, indépendamment de visée certificative.

- Idéalement l'enseignant corrige le jour même les cartons des élèves qui n'ont pas été affichés. 

Points forts de la méthode:

- Feedback immédiat et donné majoritairement par l'élève lui-même.

- Permet à l'élève de savoir où il en est et à l'enseignant de voir ce que sa classe à assimilé.

- Implication accrue des élèves, et une meilleure compréhension du détails d'erreurs de raisonnement. 

- Révision hebdomadaire des bases à acquérir.

Points faibles: 

- La caméra ne fonctionne pas parfaitement dans toutes les salles de classe (luminosité de certains beamers et donc réponses trop sombres). Ecrire les réponses préférées au tableau par contre prend beaucoup de temps.

- Il faut quelques semaines pour que les élèves comprennent qu'il ne suffit pas de donner la bonne réponse pour corriger une erreur. Mais que comprendre l'origine de la faute est le plus important. Cela reste difficile pour les élèves très faibles.

- Chaque élève n'a pas sa réponse sous les yeux. 

 Production d'élèves:

loading images...

Testé dans les classes de:

7ST (toute l'année)  

6M (un trimestre) en 2015-2016.

Enseignants impliqués :

Degée Marie

Tousch Guy