Lycée Guillaume Kroll

Prévention violence 2014

Les mercredi 22 et jeudi 23 janvier 2014 ont eu lieu les journées « prévention de la violence et sens des responsabilités » pour la 6e année consécutive. Comme à son habitude, le projet a ciblé tous les élèves des classes de 7e, ce qui constituaient 225 élèves cette année-ci.

De nombreux ateliers cherchaient à sensibiliser les élèves par rapport au thème de la violence, de sa prévention et/ou de la responsabilisation de tout un chacun quand il s’agit de faire de la prévention. Bien évidemment, les ateliers couronnés d’échos positifs durant les dernières années ont à nouveau fait partie de la vaste panoplie d’ateliers proposés. A ce niveau il y avait notamment le groupe de théâtre interactif « People’s Theater », « l’IKL » (Centre de documentation et d’animations InterKuLturelles), M. RUPPERT Frank du groupe « XTMA » (Cross Training Martial Arts) avec son cours de self-defense, ou encore les intervenants de l’a.s.b.l. « Anti Gewalt Training Luxemourg » et M. STEICHEN Luc de la Police Grand-Ducale.

La journée « Street Worker » a aussi été un grand succès permettant à la classe participante d’avoir accès à un grand nombre d’expériences in vivo. Ceci a été possible grâce à la visite du foyer de nuit « Abri-Sud » et l’échange avec des sans-abri ce qui a constitué une expérience instructive et émotionnelle sans égal. Ensuite, les élèves ont visité le « CRIJ » (Centre de Rencontre et d’Information pour Jeunes) d’Esch-sur-Alzette. Une pièce de théâtre interactive spécialement développée pour ce projet et ceci dans une agréable collaboration entre le CRIJ et le LTE, a été instructive en confrontant les élèves avec leurs propres préjugés.

Reste à dire qu’au vu de l’actualité des derniers mois, 2 thèmes majeurs ont été abordés d’une façon ou d’une autre à l’aide de certains ateliers. Le premier constitue un pilier dans le domaine de la prévention de la violence, et il s’agit du « Zivilcourage », c'est-à-dire de la responsabilité civile. Ce thème a notamment été abordé via l’outil de grande qualité « Kuck net eweg », développé par le Lycée Technique du Centre en collaboration avec la Police Grand-Ducale, le Service National de la Jeunesse et la CFL. Le deuxième volet qui a gagné, et qui gagnera encore en importance au fil des années à venir, est celui du « cyber » avec une importance accrue accordée au harcèlement moral (via les plateformes sociales comme Facebook par exemple) dans le monde numérique.

Ainsi, la version 2013-2014 du projet a été un succès. Grâce à un fil rouge dynamique et contemporain et, voire surtout, grâce à la participation active et engagée de tous les intervenants, tant internes qu’externes, il a été possible de proposer un contenu instructif, émotionnel, dynamique et amusant à la fois à nos élèves des classes de 7e, permettant à ces derniers de disposer de nouveaux outils face à la violence et/ou d’engager des réflexions à ce sujet.

 

P.S.: Thumbnail/vignette obtenue du site: http://blog.lib.umn.edu/dvora009/youthviolence/5-prevention-strategies/